51 min •
Ce docu n'a pas de note C’est le trot du cheval, vous le reconnaissez ? Voilà le chant d’un ruisseau et voici le vol de l’aigle. Toutes les voix de la nature qui chantent dans la steppe Mongole naissent sous l’archet d’Omba l’un des derniers professeurs de Morin Khuur. Ce violon traditionnel est unique, il résulte de la fusion d’un peuple de cavaliers et de ses montures. À la mort d’un cheval de légende, les Mongols ont fait de sa carcasse un violon magique qui fait parler les morts et les vivants. Ganzorig, Erdenbayar, Sovda et Tonga font partie des rares enfants à pouvoir bénéficier de l’enseignement d’Omba. Ils sont venus pendant plusieurs mois pour apprendre cet instrument magique, qui aurait le pouvoir de guérison. Mais ils doivent auparavant s’entraîner assidûment et s’imprégner des sons de la nature. À leur retour dans leur ville, ils donneront un concert au théâtre de la ville d’Ulangom, la capitale de la province et assureront la continuation de cette coutume orale. Un documentaire de Benoit SEGUR.