46 min •
Le 3 mai 1814, après sa défaite face aux armées coalisées d’Europe, l’Empereur s’installe à l’île d’Elbe. Moins d’un an plus tard, à la tête d’un millier d’hommes, Napoléon débarque en France et reprend le pouvoir. Mais le 18 juin 1815, à Waterloo, il essuie une défaite sans précédent contre les Britanniques et les Prussiens. L’homme qui dominait l’Europe entière va devenir en quelques mois le prisonnier du rocher de Sainte-Hélène. Pour tenter d’expliquer sa chute, des indices ont été recherchés, du château de Fontainebleau à la plaine de Waterloo, en passant par l’île d’Elbe, Stockholm et Vienne.