55 min •
Ce docu n'a pas de note Une trentaine d’oeuvres d’art déclarées disparues ou volées ont été retrouvées par les policiers dans un coffre-fort à Paris. Mais problème : c’est celui d’un des plus grands marchands d’art de la planète. En janvier 2011, une trentaine d’oeuvres d’art déclarées disparues ou volées sont retrouvées dans le coffre-fort de l’institut Wildenstein à Paris lors d’une perquisition menée par les enquêteurs de l’OCBC (Office central pour la lutte contre le trafic de biens culturels). Comment ces oeuvres ont-elles pu se retrouver en possession de l’un des plus grands marchands d’art de la planète ? Pour répondre à cette question, cette enquête s’intéresse aux pratiques utilisées dans le monde des collectionneurs qu’incarne la richissime famille Wildenstein. Un documentaire de Magali Serre