45 min •
En 1805, Napoléon n’est empereur que depuis un an. l’Angleterre le défie. Napoléon veut l’envahir. Mais il n’arrive pas à franchir la Manche. Alors il retourne soudain l’immense armée qu’il avait massé dans le camp de Boulogne pour la diriger vers les empires que Londres a coalisé contre lui par l’argent : l’Autriche et la Russie. Comment, après trois mois d’une marche à grandes enjambées de 1.500 kilomètres et un chapelet de batailles (toutes victorieuses) Napoléon et sa Grande Armée arrivent-ils à écraser, chez elle, une coalition de troupes plus fraîches et supérieures en nombre ? Entre épopée et légende, Austerlitz, la victoire en marchant raconte la marche la plus longue et la plus rapide de l’histoire de la guerre. Un « Blitzkrieg » qui mena à une victoire éblouissante : celle que Napoléon et sa Grande Armée remportent sur les armées russes et autrichiennes le 2 décembre 1805, à Austerlitz, au fin fond de l’Europe et de l’hiver. Un documentaire de Jean-François Delassus avec Bernard-Pierre Donnadieu.