Gilles Soreau est démineur. Il dirige les 17 membres passionnés de l’équipe de la Sécurité Civile de Laon, qui opère sur toute la Picardie. Ce sont eux qu’on appelle quand un bagage abandonné est retrouvé dans une gare. Mais la plupart du temps&; ils chassent les obus. Dans l’Aisne et la Somme, il y en a partout : la première guerre mondiale a laissé derrière elle des dizaines de tonnes de munitions. Ils en ramassent plus de 70 tonnes par an.

Un reportage de Joséphine Dutheuil.