49 min •
Longtemps considérée comme une nécropole, la cité de Pétra disparaîtra pendant plusieurs siècles au profit de ses morts. Pourtant, les preuves affleurent et ne demandent qu’à témoigner de l’existence de cette ville, bien vivante, où s’installe, dès le 4e siècle avant JC, un peuple de caravaniers: les Nabatéens. Depuis quelques années, plusieurs équipes internationales ont entamé de nouvelles fouilles sur ce site exceptionnel. Les archéologues se sont, cette fois-ci, attaqués au centre-ville de Pétra où ils mènent un vaste programme de recherches. L’enjeu est de comprendre comment ce peuple autrefois nomade est devenu sédentaire et a choisi un programme architectural digne des grandes cités hellénisées comme Alexandrie ou Pergame. Mais 170 ans de recherches ont apporté plus de questions que de certitudes. Que sait-on vraiment de ce peuple de caravaniers dont on dit qu’il dominait un territoire allant d’Arabie Saoudite au sud de la Syrie? Quels étaient leurs modes de vies et coutumes dans ces régions aujourd’hui arides et désertiques?