51 min •
Le 8 décembre 1941, Franklin Delano Roosevelt, 32e président des Etats-Unis, se tient à la tribune du Capitole, face au Congrès. Il est venu déplorer l’une des plus grandes défaites de l’histoire américaine, celle, tragique, de Pearl Harbor. Mais ce jour-là, le chef d’Etat ne se contente pas d’annoncer une mauvaise nouvelle : il annonce déjà la victoire finale des Alliés sur le Japon impérial, l’Italie fasciste et l’Allemagne nazie. Dans ce conflit dont l’Amérique ne voulait pas, Franklin Roosevelt a tenu un rôle ambigu.