52 min •
Homo sapiens, l’homme moderne, est-il l’étape ultime de notre évolution ? C’est ce que l’on croyait jusqu’à la découverte d’un étrange squelette fossilisé vieux de plusieurs dizaines de milliers d’années. Depuis 2006, les archéologues ont démontré que Sapiens et Neandertal ont mélangé leurs patrimoines génétiques. Une partie de l’humanité porte ainsi 1 à 4 % de gènes hérités de Neandertal. Ce métissage ancien influencerait encore aujourd’hui notre santé et nos comportements. Mais la sépulture fait l’effet d’une bombe archéologique. Pendant des mois, préhistoriens, paléoanthropologues et généticiens travaillent d’arrache-pied, pour en percer les secrets. S’agit-il d’une authentique découverte ?