47 min •
Le disque de Phaistos, pièce majeure du musée d’Héraklion, en Grèce, est un artefact en terre cuite de seize centimètres de diamètre, comportant 45 motifs différents. Disposés le long d’une spirale, les 242 signes qui le composent sont longtemps restés indéchiffrables. Découverte en 1908 par l’archéologue italien Luigi Pernier, sur un chantier de fouilles en Crète, la pièce vieille de trois mille six cents ans serait un témoignage exceptionnel de la culture minoenne. Elle représenterait surtout le premier système d’écriture connu en Europe ! Le linguiste Gareth Owen en est convaincu : il dit avoir enfin décrypté et traduit les hiéroglyphes du disque : une prière à la déesse-mère minoenne, Astarté. Mais Jérôme Eisenberg, expert new-yorkais en art de l’Antiquité, estime que cet objet est une honteuse contrefaçon…