50 min •
Le fil rouge de ce film est la quête d’une pierre précieuse exceptionnelle par sa forme et par sa couleur bleu-azur : l’aigue-marine. C’est au Pakistan, dans les vallées du Nord, dans la chaîne du Karakorum qui prolonge l’Himalaya, où les montagnes dépassent 8000 mètres que l’on trouve dans une mine très haut perchée, ces merveilles. Cette route traversera le Pakistan en passant par Lahore. Cette ville abrite des lutteurs ressemblant aux sumos, leurs traditions sont ancestrales et leurs pratiques sont étonnantes, leurs animaux de compagnie sont des lions. Les routes qui mènent vers le Nord sont sillonnées par des camions décorés comme des objets d’art, descendants des anciennes caravanes. Au terme du voyage, dans un village perché à plus de 3000 mètres, des bergers devenus mineurs vont exploiter la mine de Chumar Bakar. Ils en extraient des cristaux d’aigue-marine qui pèsent parfois plusieurs kilogrammes. D’anciennes croyances, leurs font consulter un Chaman pour les protéger du courroux des fées qui protègent ces montagnes. Les pierres découvertes suivent le chemin inverse et terminent leur course chez les Joailliers de la place Vendôme à Paris. Un documentaire de Patrick Voillot.