52 min •
Ce docu n'a pas de note

Retour sur la genèse de la célèbre ligne de fortifications, autrefois célébrée comme une prouesse technique, et devenue le symbole de la défaite française de 1940.

Dissimulés dans les forêts de l’est de la France, coupoles et casemates montent la garde depuis près d’un siècle. Leur construction remonte aux années 1930. À cette époque, la France veut conjurer le traumatisme de la Grande Guerre qui l’a laissée exsangue, avec plus d’un million de soldats morts et de vastes régions dévastées. Afin de protéger la nation d’une nouvelle attaque, hommes politiques et militaires misent sur une ligne de défense fortifiée, un projet mené par le ministre de la Guerre André Maginot, qui lui donne son nom. La construction de la ligne de fortifications, qui doit s’étendre de la mer du Nord à la Méditerranée, engloutit des milliards et mobilise plus de 20 000 ouvriers. Certains des grands ouvrages d’artillerie de ce chef-d’œuvre d’ingénierie ressemblent à des villes souterraines et se situent alors à la pointe de la modernité. Réputée infranchissable, la ligne Maginot s’avère mal conçue face à l’offensive allemande et devient le symbole de la défaite de 1940. À l’aide de prises de vues aériennes, de témoignages recueillis à l’époque mais aussi d’interviews de spécialistes et de passionnés de l’histoire du XXe siècle, ce documentaire brosse le portrait d’un ouvrage aussi fascinant que controversé.

Documentaire de Grit Lederer disponible jusqu’au 02/06/2022.