43 min •
Ce docu n'a pas de note Georges Brassens, élevé pieusement dès l’âge de deux ans à l’école Saint Vincent de Sète, était un familier de l’évangile. Aussi, ne doit-on pas s’étonner de ce que les allusions à Dieu abondent sous la plume du poète. On peut pourtant s’interroger : Brassens était-il anticlérical ? Ce passionnant programme nous offre l’occasion d’évoquer à l’aide de témoignages, d’images d’archives et de séquences tournées sur les lieux mêmes où naquit, vécut et mourut « l’ours bien léché de la chanson » les très nombreuses vertus chrétiennes de l’immortel auteur du « Gorille » et de tant d’autres succès : l’amitié, la bonté, la générosité, l’indulgence, la tolérance, l’humilité, la fidélité et l’amour de son prochain. Une bien agréable façon de parcourir – cette fois, sous un angle original – l’oeuvre de Brassens. Un documentaire d’Armand Isnard.