98 min •
Ce docu n'a pas de note Townes Van Zandt (1944-1997) fut l’une des grandes figures de la country folk américaine. Ce portrait sensible documente la vie et l’oeuvre d’un artiste méconnu, rongé par les excès. Stetson vissé sur le crâne et cigarette aux lèvres, Townes Van Zandt (1944-1997), descendant d’une famille texane fortunée et auteur-compositeur-interprète d’incandescentes chansons de country folk magnifiquement désespérées, s’est employé sa vie durant à demeurer méconnu : « Ça ne m’intéresse pas de devenir une star. Ce que je veux, c’est écrire une bonne chanson. » En proie à ses démons, souvent sous l’emprise de l’alcool et de la drogue, l’artiste signera néanmoins quelques-uns des chefs-d’œuvre de la chanson américaine, parmi lesquels « If I Needed You » et « To Live is to Fly », et parvint à se hisser, malgré lui, au sommet des charts avec le titre « Pancho and Lefty », d’abord popularisé par Emmylou Harris, puis repris par Willie Nelson et Merle Haggard. Composée à la fin des années 1960 et considérée comme l’une de ses plus belles chansons, « Kathleen » fut récemment reprise par les Tindersticks. À travers des extraits de ses concerts, de ses archives filmées et de ses interviews, ce remarquable documentaire retrace avec sensibilité les expériences formatrices ainsi que les hauts et les bas, existentiels et artistiques, de Townes Van Zandt – du début de sa carrière musicale, inspirée par les premiers disques de Bob Dylan et par Lightnin’ Hopkins, barde légendaire du blues, jusqu’à sa mort précoce après un accident. Ses managers, ses enfants, ses trois épouses successives et de nombreux amis musiciens éclairent sa personnalité et laissent transparaître toute l’affection qu’ils portaient à ce troubadour maudit. Documentaire de Margaret Brown disponible jusqu’au 05/10/2021.