26 min •
Ce docu n'a pas de note La nature et sa capacité à nous fournir de l’énergie propre et durable, c’est ainsi que les partisans de l’éolien nous vendent les avantages de leurs immenses machines, dont les ailes gigantesques fournissent du courant moins risqué et moins polluant que le nucléaire ou le pétrole. D’ici à 2050, la Suisse a prévu de couvrir 7% de ses besoins grâce aux parcs éoliens. Pour l’instant, il n’y en a pas beaucoup, et surtout, ils suscitent déjà de fortes oppositions. Car une éolienne, ce n’est si anodin pour le paysage, et pour le voisinage. Ainsi, un gigantesque parc prévu sur les hauts de Lausanne prévoit la construction de 8 machines qui mesurent près de 2/3 de la Tour Eiffel ! Mais surtout, ce qui est contesté, ce sont les promesses énergétiques de ces éoliennes. En clair, elles produisent bien moins d’énergie que ce qu’affirmaient leurs promoteurs. Elles ne sont pas rentables et c’est l’argent du contribuable qui sert à éponger leurs pertes. Françoise Weilhammer s’est donc demandé si cela en vaut vraiment la peine. Sachez encore que les citoyens de la petite commune de Sonvilier, dans le Jura bernois, ont refusé à fin septembre, par une très courte majorité, le projet d’un nouveau parc éolien de 4 machines, les Quatre Bornes, à la frontière entre les Cantons de Berne et de Neuchâtel. Ils avaient pourtant dit oui à 75% lors d’un vote de consultation il y a cinq ans. Comme quoi, il semble que les arguments des opposants commencent à faire mouche et que le vent pourrait tourner dans la mauvaise direction pour les promoteurs de cette énergie. Un documentaire de Françoise Weilhammer.