52 min •
Ce docu n'a pas de note En trois volets, gros plan sur le fabuleux patrimoine naturel d’un pays devenu sanctuaire de la biodiversité mondiale grâce à une politique ambitieuse. Comment jaguars, tapirs, singes-araignées et autres aras verts contribuent à façonner, rebâtir et faire vivre une nature qui, sans eux, dépérirait. Après des siècles de déforestation, la nature costaricaine reprend ses droits. Sa forêt millénaire, ravagée par l’agriculture et l’élevage intensifs, était en passe, il y a trente ans, de laisser place à une alternance de champs et de pâturages à perte de vue. Aujourd’hui, un épais manteau vert couvre à nouveau la moitié du pays, depuis les côtes du Pacifique jusqu’à la mer des Caraïbes en passant par les flancs des volcans. Mais si l’homme reprend soin de la forêt convalescente, les véritables artisans du reboisement sont les animaux qui la peuplent : les jaguars, les tapirs, les pécaris à lèvres blanches, les singes-araignées, les aras verts… Ces espèces contribuent à façonner, rebâtir et faire vivre une nature qui, sans elles, dépérirait. Le Costa Rica est un joyau sans égal sur la planète. Non seulement il a mis un terme à la destruction de ses forêts, mais il est aussi devenu, en une trentaine d’années seulement, un véritable sanctuaire pour plus de 5 % de la biodiversité mondiale. Un réseau de parcs nationaux unique au monde protège ses foisonnants écosystèmes. Forêts sèches, humides, parcs maritimes… : malgré d’innombrables défis, la préservation de ces milieux naturels et de leur faune est plus que jamais une priorité pour ce petit pays d’Amérique centrale. Porté par de magnifiques images, un gros plan en trois volets sur les fruits d’une ambition environnementale encore trop peu partagée en dehors de la bien nommée « Côte riche ». Documentaire disponible jusqu’au 11/01/2021.