44 min •
À Shenzhen, aux portes de Hong Kong, l’entreprise privée BGI (Beijing Genomics Institute) est le plus grand centre de recherche génétique au monde. Son objectif, pleinement assumé, et soutenu massivement par le gouvernement est de se hisser à la pointe de la recherche mondiale sur le génome pour faire bénéficier le public, tout au moins celui qui est solvable, de ses progrès. C’est ainsi qu’à la tête de l’unité de recherche de génomique cognitive, Zhao Bowen (21 ans) tente de découvrir les gènes associés à l’intelligence dans l’espoir de permettre bientôt aux parents de pouvoir «manipuler le QI» de leur progéniture.