52 min •
Ce docu n'a pas de note Eté 2003. En France, la canicule. Sur les bords de la Méditerranée, des incendies éclatent un peu partout. à Saint-Aygulf, le camping du « Vieux Colombier  » brûle, celui du « Pont d’Argens  » est évacué… Dans celui de « Saint-Aygulf Plage « ,, les campeurs sont inquiets… Tous les jours, des canadairs survolent leurs tentes et leurs caravanes. Le camping, un véritable plateau de cinéma, un spectacle permanent où; se trament des histoires de famille, de voisinage, d’amitiés, de rencontre, de désirs, parfois d’hostilité, de rejet, de discrimination… à Saint-Aygulf, la famille de Jean-Pierre, originaire de Saint-étienne s’installe comme d’habitude dans un confortable « mobile home « , tandis que neuf jeunes de Sarcelles, une cité difficile de la banlieue parisienne, y plantent pour la première fois leur tente. Il y a les rencontres. Maxime, le sosie de Claude François au cœur tendre et à la santé fragile. Tranches de vie. Aventures estivales. Le camping, c’est aussi un huis clos où; des personnages se découvrent. Des joies, des rires, mais aussi des tensions apparaissent. Au fil des jours, nos personnages ne cachent plus leurs émotions, leurs faiblesses, leurs qualités. Ce documentaire n’est pas une chronique d’été, ni le constat désabusé des vacances en plein air. C’est le portrait des Français qui s’ignorent, des Français qui se croisent et ne se rencontrent jamais… sauf peut-être, dans un camping. Un documentaire de Céline Hue, Daniel Lainé.