24 min •
Ce docu n'a pas de note Le 1er février dernier en Birmanie, Aung San Suu Kyi et le président Win Myint sont arrêtés par l’armée, qui proclame l’état d’urgence et confie les pleins pouvoirs à son commandant en chef, Min Aung Hlaing. Trois mois plus tard, la « dame de Rangoon » est toujours aux arrêts, l’armée a brisé les manifestations dans le sang : plus de 700 morts et 3000 arrestations. La rue appartient désormais à la soldatesque, qui brutalise et terrorise les Birmans. Mais ceux-là ne baissent pas les bras pour autant. Ils continuent comme ils le peuvent à s’opposer à la dictature. Courage, résistance pacifique et grèves, face aux armes et à la violence dans une ville vide et fantomatique : si les militaires contrôlent les rues, ils n’ont pas encore réussi à s’emparer de l’âme d’un peuple qui ne veut pas d’eux. Documentaire disponible jusqu’au 14/04/2024.