00 min •
Ce docu n'a pas de note Faire un budget n’est jamais un exercice facile. Tout le monde sait de quoi il retourne mais peu de gens connaissent la méthode idéale pour en établir un qui va vous faire faire des économies. Voici une méthode en 5 étapes, qui va vous permettre de mieux planifier votre budget mais aussi de suivre celui-ci avec plus de discipline tout au long des mois et les années suivantes.

Calculez votre revenu après impôts

Une des premières choses à faire lors de l’établissement d’un budget est de faire le point sur vos ressources. Celles-ci sont généralement constituées de votre salaire mais il peut aussi y avoir des aides gouvernementales, des allocations diverses, des revenus de vos placements (bancaires, immobiliers, etc). Il ne faut pas non plus négliger certains revenus annexes. De plus en plus de gens se lancent dans des petits boulots de freelance sur internet ou bien font des ventes sur certains sites (eBay, etsy, etc) ou se lancent dans diverses activités parallèles. C’est d’autant plus le cas en une période de crise comme aujourd’hui avec la pandémie de coronavirus qui fragilise bon nombre de personnes. Ne surévaluez pas ces revenus s’ils sont encore hypothétiques : prévoyez plutôt un montant faible pour ces ressources que vous ne maitrisez pas. Bien sûr, il faut tenir compte des charges fiscales que vous avez. Le mieux est de partir sur la somme que vous avez payé sur la dernière année et de la déduire de vos revenus pour avoir vos ressources nettes.

Choisissez un outil de suivi de votre budget

Pour faire un budget il faut de la méthode et une certaine rigueur. Pour cela, il vaut mieux avoir un cadre qui vous permet de comptabiliser vos dépenses et recettes. Il existe de nombreux outils pour cela. Certains sont très sophistiqués et peut être un peu complexes à suivre. Dans l’ensemble vous n’avez pas besoin d’un logiciel professionnel. Vous pouvez trouver en effet de nombreux tableurs Excel très bien réalisés et assez souples pour que vous puissiez y apporter votre touche. Sinon, un simple cahier suffira si vous êtes peu enclin à utiliser un outil informatique. L’essentiel est d’avoir de la discipline et de répertorier tous vos mouvements d’argent.

Établissez une règle de répartition de vos ressources

Une des choses à définir lorsque vous prévoyez un budget, c’est l’allocation de vos ressources. La grande erreur que beaucoup de gens font est de considérer que 100 % des revenus sont affectés aux dépenses courantes. C’est malheureusement ce qui conduit à ne pas mettre d’argent de côté (pour des investissements, des vacances ou des plaisirs)et de ne rien avoir en cas de coup dur momentané. Comme on le voit à l’heure actuelle avec la crise économique issue du Covid-19, il est plutôt préférable d’anticiper les problèmes. Vous devez donc prévoir un pourcentage de vos revenus qui :
  • couvrira les dépenses courantes : en général 50 ou 60 %
  • constituera une réserve pour vos besoins : prévoyez 30 ou 20 %
  • servira à payer les dettes et faire de l’épargne : en général 20 %
Le total de ces 3 chiffres doit bien sûr faire 100 %. Il est important de fixer cela au moins sur une année et de s’y tenir. Vous pourrez toujours changer ces paramètres en cas de changements importants dans votre vie ou en fin d’année, pour la suivante.

Notez scrupuleusement vos dépenses

Non seulement vous devez essayer de prévoir vos dépenses par catégories pour vérifier que celles-ci entrent bien dans votre budget mais vous devez aussi scrupuleusement les noter. Ce travail va vous permettre d’une part de prendre conscience de ce que vous dépensez réellement mais vous permettra aussi de faire des ajustements dans votre budget. Il n’est en effet pas rare d’avoir sous-estimé certains postes en début d’année. Consultez vos comptes sur Internet une fois par semaine et relevez chaque dépense effectuée (retraits DAB, virements, chèques) en passant toujours par une connexion VPN pour sécuriser vos données et ne pas vous faire pirater vos informations bancaires. Prévoyez au moins une fois par trimestre de faire le point sur l’écart entre les dépenses constatées et celles prévues. Dans le cas où les premières sont nettement plus élevées, mettez en place un plan d’action avec des mesures concrètes pour les réduire.

Révisez régulièrement votre budget

L’ensemble de votre budget doit être revu au moins une fois par an (en début d’année par exemple) ou bien dès qu’un changement important survient (une nouvelle dépense régulière ou une modification de vos revenus). Cet exercice doit être fait soigneusement en balayant tous les postes de dépenses et de ressources. Il ne faut pas considérer à la va vite que les choses n’ont pas changé en l’espace de 12 mois car c’est rarement vrai (inflations, nouvelles charges, etc). Prenez le temps de regarder vos factures, vos fiches de payes et vos relevés bancaires pour affiner votre nouveau budget du mieux possible. Faites aussi l’exercice de comparer réellement ce que vous avez mis de côté pour les réserves et pour l’épargne avec ce qui était prévu en début d’année. S’il y a une grande différence entre ces montants, réajustez ces pourcentages pour l’exercice suivant.