13 min
De 1990 à 1997, à Port Elizabeth, en Afrique du Sud, Stewart Wilken a assassiné et violé au moins douze personnes. Contrairement à la plupart des tueurs en série, ce solide marin s’attaque à deux types de personnes bien distincts : des prostituées et des enfants. Il abuse sexuellement de ses victimes avant et après leur mort et se livre parfois au cannibalisme. En janvier 1997, l’assassinat de sa propre fille mène la police sur sa piste. Il est finalement condamné à 265 années de prison. Du fond de sa cellule, il prétend aujourd’hui être torturé sans relâche par les âmes de ses victimes. Un documentaire de Rémi Fournis, Spica Production