12 min
Nu warriors : chaque printemps, ils déferlent sur les festivals et les free parties. Si nombreux qu’on ne les remarque même plus, sauf quand ils font la manche. Alors Affreux, sales et méchants ou Derniers des Mohicans, mais qui sont les punks à chiens? Dans la première partie de la triologie de Tracks, Gabrielle Culand part à Aurillac pendant le festival international du théâtre de rue à la rencontre des « Aristonards ». Aurillac, dans le Cantal, héberge depuis vingt ans le Festival International du Théâtre de rue. Parmi ses 100 000 spectateurs, une faune étrange déboule chaque été des quatre coins d’Europe. Toujours flanqués de leurs fidèles compagnons, les Italiens les ont surnommés « punkabestia », les punks à chiens. Ils plantent leurs tentes et garent leurs camions en dehors des campings payants.