42 min
Depuis les côtes de la mer du Nord s’étend le « plat pays » qui rassemble une bonne partie des Flandres. Les terres n’y dépassent guère les 100 mètres d’altitude, entre plaine littorale humide et landes sableuses. Vues des airs, ces grandes étendues fertiles, avec leur ciel changeant, passent du gris sombre au bleu lumineux. Des habitants, pêcheurs de crevette à cheval, meuniers ou fabricant de cerfs-volants, dressent un portrait vivant et enthousiaste de leur région. À Oostduinkerke, les derniers pêcheurs de crevettes à cheval exercent un métier vieux de plus de 500 ans. Aujourd’hui, il n’est guère plus pratiqué qu’en Belgique. Au bord de l’un des canaux se niche une des plus belles villes des Flandres : Damme. C’est ici que, par le passé, les marchandises venues du monde entier étaient triées avant d’être acheminées jusqu’à la « Venise du Nord », la ville de Bruges. Notre voyage nous amène également à faire la rencontre de Marcel, qui fabrique ses propres cerfs-volants. Il compte plus de 450 modèles à son actif et fait le bonheur des petits comme des grands. Nous croisons également la route d’une joyeuse bande de passionné·e·s, qui restaurent de vieux bateaux de pêche.