25 min •
Ce docu n'a pas de note Depuis des décennies la production de soie avait disparu en Suisse. Les tissus utilisés chez nous proviennent essentiellement de l’Italie, du Brésil et de Chine. En 2009 le paysan-ethnologue bernois, Ueli Ramseier, a lancé le projet d’élever à nouveau des vers à soie en Suisse. Il a commencé en plantant quelques mûriers sur un petit terrain, puis en transformant un vieux frigo en couveuse. Il est aussi parti en Inde acheter une machine à dévider les cocons et la partage aujourd’hui avec 21 éleveurs de vers à soie du pied du Jura jusqu’au Tessin. L’idée du projet Swiss Silk est de fournir un petit gain supplémentaire aux familles paysannes qui voudraient vivre de leur exploitation sans devoir quitter le domaine. Les mûriers blancs prennent peu de place et nourrissent des milliers de vers à soie qui produisent les cocons. Passe-moi les jumelles a suivi un élevage chez la famille Spengeler à Menznau, dans l’Entlebuch/LU. Pendant 1 mois, les 20’000 vers à soie vont engloutir près de 700 kilos de feuilles et on les voit presque grandir à vue d’œil. Vient ensuite le triage et séchage des cocons et le dévidage qui permet de récolter un fil de soie de plusieurs centaines de mètres par cocon. Un documentaire de Béatrice Mohr pour Passe-moi les jumelles