50 min •
Le quotidien de quatre familles de la petite classe moyenne, ébranlées par la crise et confrontées à la peur du déclassement social. Cette série documentaire en trois volets pose un regard profondément humain sur ces vies précarisées. Deuxième volet : sans répit. Jacqueline, abonnée aux contrats à durée déterminée, appréhende de se retrouver une nouvelle fois sans emploi – et sans ressources jusqu’au versement de ses allocations chômage. Régis, lui, s’est octroyé quelques jours dans le sud de la France, pour prendre du recul sur leur situation avec l’aide d’un ami. De son côté, Jean-Philippe, délégué du personnel, se rend à Paris pour participer à une manifestation contre la direction d’Aldi, qui étrangle ses salariés. À Lyon, Gaëlle dresse un constat amer : il y a vingt ans, elle gagnait mieux sa vie qu’aujourd’hui. Elle complète ses revenus en proposant ses talents de masseuse aux passants et espère vendre sa nouvelle pièce à des théâtres. Catherine, la marchande de journaux parisienne, est rongée par le désespoir. Subira-t-elle le même sort que les huit mille cinq cents petits commerces qui ont mis la clé sous la porte en 2013 ? Malgré son investissement, sa boutique lui rapporte moins de 600 euros par mois et la société qui lui livre la presse lui réclame une importante somme d’argent. Documentaire de Frédéric Brunnquell.