24 min •
Ce docu n'a pas de note Deux bouts de rochers habités, l’un en Alaska, l’autre en Russie : sur chaque rive du détroit de Béring, oubliés par l’histoire, les Inuits vivent à la frontière de deux civilisations. Moins de 90 kilomètres séparent les Etats-Unis de la Russie. Coupé en deux par la guerre froide, le peuple autochtone n’a jamais été réunifié. En Alaska, dans la ville de Nome, Etta Tall voudrait tant revoir les membres de sa famille restés en Russie depuis la fermeture de la frontière, en 1948. Ayyu Katchetag, conductrice de taxi, participe à la vie économique de la région, tout comme Bruce Davis, éleveur de rennes. Mais, comme beaucoup d’Inuits américains, tous trois sont systématiquement victimes de racisme. Sur l’autre rive, en Russie, entre désoeuvrement et dénuement économique, les Inuits du village de Lorino vivent presque coupés du monde. Guennady Maïny, comme la plupart des hommes, est chasseur de phoques. Rosa Toulune, délogée de son village natal par le pouvoir soviétique, n’en garde pourtant aucune rancune à l’égard de Vladimir Poutine, auquel elle voue une admiration certaine. Alors qu’ils vivent sur deux planètes différentes, que partagent encore les Inuits russes et Américains d’Alaska ? Documentaire disponible jusqu’au 11/01/2022.