05 min •
Ce docu n'a pas de note En tant que sportif professionnel, il est important d’avoir une hygiène de vie saine. Vous devez manger équilibré pour toujours donner le meilleur au cours des compétitions. La plupart du temps, les sportifs disposent de préparateurs qui leur permettent de savoir quoi manger et à quel moment le manger. Si vous aspirez à être un professionnel ou si vous l’êtes déjà, nous vous présentons au travers de cet article des informations importantes sur l’alimentation. Elles vous permettent de savoir quoi et quoi ne pas manger en tant que professionnel. Il ne s’agira pas cependant de vous indiquer un menu précis, mais plutôt de vous aider à faire une meilleure composition de vos repas en tant que sportif professionnel.

L’alimentation généralement recommandée

Un bon sportif professionnel doit préférer les glucides et les protéines aux lipides. Le but est de trouver un équilibre entre les différents aliments afin de pouvoir ressembler aux athlètes dont les performances sont relayées sur Casino777. Pour ce qui est des protéines, il doit en consommer suffisamment et pourra les trouver dans l’œuf, la viande, le poisson, etc. La majorité de l’énergie que dépensera un sportif professionnel au cours de l’effort lui provient des glucides. Ce sont eux qui fournissent la plus grande partie de l’énergie au corps afin qu’il puisse résister face à l’effort. En plus d’être la source énergétique des muscles au cours de l’effort physique, les glucides jouent également un rôle important dans la synthèse protéique. Par conséquent, les glucides doivent être privilégiés lorsque vous êtes un sportif professionnel. Vous trouverez les glucides dans les sucres disposant d’un index glycémique bas ou moyen. Particulièrement, ces types de sucres sont présents dans les légumes secs, les céréales et tous les produits dérivés des céréales. Pour apporter des glucides à votre corps, vous pouvez prendre également des produits avec un grand index glycémique. Cependant, il va falloir faire attention sur la quantité et sur la période de consommation. Vous ne pouvez pas en abuser après l’effort physique, car l’organisme est en pleine récupération. Ces aliments sont les boissons énergétiques, le miel, les produits laitiers ou encore les légumes frais et secs. Pour ce qui est des lipides, en tant que professionnel sportif, vous ne devez pas en consommer à forte dose. En effet, une surconsommation vous fait amasser du mauvais cholestérol et par conséquent limite vos performances. Les lipides d’origine animale ou végétale sont à réduire considérablement de votre alimentation de sportif professionnel. Si les lipides ne sont pas recommandés en grande quantité, les petites collations à la fin de l’activité sportive quant à elles ne sont pas proscrites pour autant. Vous pouvez donc prendre des suppléments à la fin de l’effort dans le but de favoriser la reconstruction musculaire juste après l’effort fourni. Un point tout aussi important dans l’alimentation généralement recommandée, c’est la prise de fibres. Les fibres régulent l’absorption des nutriments et le transit des aliments. Cependant, il ne faut pas en abuser. Pour une meilleure assimilation des nutriments, vous devez impérativement manger trois heures à l’avance en tant que sportif professionnel. Il en est de même si vous n’êtes qu’un débutant ou un amateur. En réalité, un repas pris moins de trois heures avant l’effort ne peut être assimilé correctement. Cela peut également causer des troubles digestifs, une baisse de rendement ou des anomalies respiratoires.

Ce qui doit être présent dans l’assiette pour un entraînement intensif

S’entraîner dur fais partie du code des sportifs. Surtout en tant que professionnel, il arrive que l’entraînement se fasse dans la soirée. Voici ce qu’il faut donc consommer :

Le petit déjeuner

C’est le plus important d’une journée, car il permet d’avoir de l’énergie pour la suite de la journée. Le petit déjeuner ne doit en aucun cas être esquivé au risque de provoquer un déséquilibre alimentaire. Pour cela, prenez des jus de fruits riches en vitamine C, des boissons hydratantes, des produits laitiers maigres et des céréales complètes.

Le déjeuner

Il se prend quelques heures avant l’entraînement. L’équilibre doit être le mot d’ordre pour que vous puissiez bien vous soyez en forme. Tous les nutriments nécessaires à l’effort doivent être en équilibre. Légumes frais, riz, vitamines, viandes sont entre autres ce qu’il faut manger pour un déjeuner équilibré.

Le dîner

Ce dernier doit être très léger afin de récupérer de manière optimale les stocks de glycogène. Des crudités, des fruits, doivent être au rendez-vous.