59 min •
Ce docu n'a pas de note Contrairement à son compatriote et rival Randy Mamola, Eddie Lawson s’est taillé une réputation de sérieux à toute épreuve. Lawson l’impassible, le bûcheur et le régulier s’est adjugé 4 titres mondiaux en catégorie. Transfuge du Superbike américain, il débarque en GP en 1983 au guidon d’une Yamaha et se voit sacré dès l’année suivante. Evincé par l’extraterrestre Spencer en 1985, il réitère en 1986, 1988 et 1989 et devient le premier à briller dans la catégorie deux années consécutives sur deux marques différentes. Très discret sur sa vie privée, l’homme du Colorado et des grandes rivières raccroche à 34 ans, las des aéroports et des hôtels.