52 min •
Ce docu n'a pas de note Pandémie, la révolte des citoyens contre l’Etat. Un an après l’apparition de la pandémie sur le continent, la Suisse approche de la barre des dix mille morts, tandis que le monde compte 2 millions et 600’000 décès. Passé l’état de sidération et de soumission aux injonctions sanitaires, et tandis qu’on annonce la 3ème vague, voici venu pour certains le temps de réclamer des comptes en justice. Oui, car cela fait un an également que les questions fusent sur la gestion de cette crise par les autorités politiques et sanitaires. Nous avons par exemple documenté dans cette émission les ratés dans la gestion des stocks de masques, les retards pris dans les mesures sanitaires, ou encore le chaos qui a permis aux foyers d’infection de se propager. Pour ceux qui ont perdu des proches, en Suisse et en Europe, ou qui ont été gravement handicapés par le virus, les explications désolées des autorités sur le mode « on fait ce qu’on peut », ces explications ne suffisent plus. En Italie, en Autriche, mais aussi à Genève, des plaintes pénales ont été déposées devant la justice. À Bergame, ville traumatisée du Nord de l’Italie, 500 plaintes collectives ont été déposées par près de 70’000 proches de victimes et risquent de déboucher sur un procès historique. En Autriche aussi, où la station de ski de Ischgl a été un foyer de propagation avéré en Europe, et où la négligence des autorités sanitaires est patente. En Suisse, le mouvement est amorcé à Genève, où les frères et parents de Myriam, l’une des premières victimes décédées il y a exactement un an, demandent justice pour négligence médicale. Un documentaire de Matteo Born et Françoise Weilhammer.