53 min •
Ce docu n'a pas de note https://www.dailymotion.com/embed/video/xgw56 Une véritable conspiration du silence qui visa les soldats coloniaux de l’Armée française. Ces derniers, victimes de la débâcle comme le reste de l’Armée française, ne furent pas emmenés en Allemagne mais maintenus sur le territoire français. En effet, les nazis craignaient les contaminations de maladies et pire encore la contamination raciale. L’un des plus grands camps fut installé à Rennes: le Frontstalag 133 abrita des soldats d’Afrique, d’Afrique du Nord et d’Indochine. Jusqu’en 43, ils sont gardés par des soldats allemands bientôt remplacés par des militaires français. Obligés de travailler et maintenus dans des camps dans des conditions terribles, pas de vêtements chauds, une mauvaise nourriture, ils doivent leur survie à l’aide des habitants et des assistantes sociales.