51 min •
Dans le sud-ouest de l’Iran, un instituteur dévoué accompagne la transhumance de printemps des derniers nomades bakhtiari, afin de préparer les plus jeunes à la vie moderne. Dans le sud-ouest de l’Iran, Homayoun, 33 ans, met ses pas dans ceux de ses ancêtres en affrontant pour la première fois la dureté de la vie nomade. Pendant trois semaines, il accompagne la transhumance de printemps d’un groupe de Bakhtiari à travers les monts Zagros. Tandis que les anciens défendent leurs coutumes condamnées par la modernité, les plus jeunes regardent du côté d’Ispahan ou d’Ahvaz. Chaque soir, malgré la fatigue, Homayoun fait la classe aux enfants. Alors que leur monde est sur le point d’être englouti, l’instituteur s’est donné pour mission de leur transmettre une éducation élémentaire, indispensable à la vie urbaine qui les attend certainement. À l’issue d’un rude périple de 250 kilomètres, il organise les examens de fin d’année dans le campement d’été. Documentaire de Louis Meunier.