22 min •
Ce docu n'a pas de note C’était le 30 décembre dernier, Carlos Ghosn trouvait refuge au Liban après sa fuite du Japon. Un mois plus tard, la stupéfaction est passée mais le patron de Renault-Nissan refuse toujours de lever le voile sur les conditions de cette fuite rocambolesque. De Tokyo à Osaka, d’Istanbul à Beyrouth, nos équipes ont mené l’enquête.