00 min •
Ce docu n'a pas de note En matière de végétaux, la nature a beaucoup à offrir, on trouve des dizaines de milliers d’espèces. Depuis quelque temps, on retrouve en magasin des plantes un peu particulières. C’est le cas du chanvre ! Il donne notamment les célèbres fleurs de CBD. Bien que leur culture et leur consommation ont été ces dernières années régies par la loi Française, aujourd’hui ce marché est en danger. De nouvelles règles font l’objet d’une discussion et la commercialisation de ces fleurs pourrait devenir illégale dans l’hexagone d’ici janvier prochain.

Les fleurs pourraient devenir illégales à la commercialisation

C’est prouvé scientifiquement, les fleurs de CBD présentent de nombreuses propriétés notamment associées à la santé et au bien-être de l’homme. Mais de quoi s’agit-il ? Et pourquoi un tel engouement ? Tout son intérêt réside dans ce qu’elle contient. Le CBD est une molécule extraite du Chanvre et dérivée du cannabis. On le connaît également sous le nom de Cannabidiol. Son succès augmente constamment et il voit même s’ouvrir à un marché substantiel et particulièrement florissant. On le retrouve dans plusieurs produits comme sur ce site : huiles, e-liquide, cosmétiques et même dans des produits alimentaires. Cette substance a réussi à se faire une place sur le marché. Mais malgré son succès, sa commercialisation suscite des questionnements divers et des préjugés. En effet, petit à petit, la vente de chanvre est explicitement censurée sur le territoire français. Évidemment, cette interdiction concerne tout aussi bien la production de cannabis. Quoi qu’il en soit, cette situation serait, paraît-il, en train d’évoluer. Juridiquement, la loi stipulerait que cette proscription concernerait uniquement les produits CBD dont la quantité de THC est supérieure à 0,2 %. En fait, au-delà de ce seuil légal, le produit serait vu comme un stupéfiant. Mais ce taux pourrait baisser et la France voudrait même interdire purement et simplement la vente de CBD. En fait, c’est là tout le paradoxe. La France serait dans l’illégalité d’interdire la vente d’un produit que l’Europe autorise quant à elle. Elle serait donc potentiellement sous le risque d’une amende de cette dernière.

Un marché en danger

À défaut de ces restrictions, le marché du CBD est aujourd’hui en danger en France. Effectivement, il n’est pas facile d’effectuer la différence entre produits légaux et illégaux. Les forces de l’ordre doivent cependant faire un contrôle approfondi pour faire la distinction étant donné que les taux falsifiés ne sont pas visibles à l’œil nu. Quoi qu’il en soit, les agriculteurs et producteurs sont les plus concernés. Cette nouvelle règle pourrait leur amener à une perte certaine. Leur chiffre d’affaires pourrait considérablement baisser.

Les huiles resteront quant à elle légales

Qui n’a pas vu la montée des produits à base de CBD sur le marché ? Bien entendu, ces produits ont explosé en popularité. De plus en plus de personnes les utilisent pour veiller à leur bien-être, et ce au cours des dernières années. L’huile de CBD figure parmi les différents produits CBD disponibles sur le marché. En effet, les huiles sont quant à elles toujours légales. Et les consommateurs sont d’ailleurs de plus en plus nombreux. Mais comment est fabriquée l’huile ? Elle est généralement fabriquée par extraction de la molécule de la plante de cannabis. Encore faut-il que vous veilliez à ce que sa contenance soit issue d’un chanvre de haute qualité.