47 min •
Les carnets de Leonard de Vinci représentent environ six mille pages, composées d’esquisses, de recherches mathématiques ou encore de réflexions sur l’ingénierie ou l’astronomie. L’étude du Codex Atlanticus, conservé dans les sous-sols de la Bibliothèque Ambrosienne de Milan et qui regroupe nombre de ses manuscrits, permet de pénétrer dans l’esprit du génie de la Renaissance.