47 min •
Max von Oppenheim (1860-1946), fils d’un banquier de Cologne, déroge à la tradition familiale pour mener une vie d’aventures. Son enthousiasme pour le monde arabe le conduit en Syrie, où il entreprend des fouilles en 1911. Les statues, bas-reliefs et objets de l’antique culture araméenne qu’il découvre sur la colline de Tell Halaf assoient sa réputation d’archéologue. Oppenheim devient bientôt le rival de T. E. Lawrence, car s’ils partagent les mêmes passions, ils appartiennent à deux nations ennemies. La Première Guerre mondiale marque un tournant dans leur vie : tandis que Lawrence réussit sa reconversion en agent secret au service du Royaume-Uni, Oppenheim échoue à servir les intérêts de l’empereur allemand Guillaume II. À l’issue du conflit, Max von Oppenheim a presque tout perdu. Mais en 1927, il réussit à reprendre les fouilles en Syrie…