89 min •
Ce docu n'a pas de note Dans un café-buvette, en plein désert algérien, une septuagénaire accueille les voyageurs de passage. Hassen Ferhani (« Dans ma tête, un rond-point ») élabore avec elle un emballant road-movie immobile. Le long de la Nationale 1, plus longue route du continent africain, qui relie Alger à Tamanrasset, en plein désert, la vieille Malika tient depuis une trentaine d’années une minuscule buvette, où elle offre thé, café, boissons gazeuses, cigarettes et, parfois, une omelette, aux voyageurs de passage, dont beaucoup d’habitués, routiers pour la plupart. Seule dans cette bicoque de ciment, avec son chien, son chat et sa radio, elle se décrit comme la sentinelle de ce plateau quasi inhabité. Un familier l’appelle « la gardienne du néant », elle évoque à un autre une sage soufie en retraite spirituelle. Tour à tour figure maternelle, psy ou vigie, elle écoute et commente les histoires d’une clientèle presque exclusivement masculine, à l’exception d’une touriste à moto. Autour d’elle, avec elle, le réalisateur Hassen Ferhani (« Dans ma tête, un rond-point ») tisse un road-movie immobile, où défile peu à peu, dans l’espace clos de ce « royaume » hors d’âge, perdu dans l’immensité, un pan de l’Algérie d’aujourd’hui. Documentaire de Hassen Ferhani documentaire disponible jusqu’au 18/12/2022.