17 min •
Ce docu n'a pas de note 10 ans après sa disparition, Philippe Séguin continue de faire planer son ombre sur sa famille politique. Né en 1943 dans une Tunisie sous protectorat français, orphelin d´un père mort au combat pour libérer le pays, Philippe Séguin n´aura eu de cesse, dans sa vie, de prouver son attachement à cette France dans laquelle il débarque lorsqu´il a 15 ans. Républicain acharné, et gaulliste social, le député maire d´Epinal, sera tour à tour ministre des affaires sociales de la première cohabitation en 1986, fervent combattant d´une construction européenne qui, selon lui, obérait la liberté de choix des français, puis président de l´Assemblée nationale. Cassandre et colérique pour les uns, intransigeant et intègre pour les mêmes, il est aujourd´hui devenu un mythe, dont il convient de comprendre l´engagement. Au travers de discours et de documents gardés aux Archives nationales, et de témoignages d´anciens collaborateurs, ce film dresse un portrait attachant de celui, qui sans avoir accédé aux plus hautes fonctions de l´Etat, continue d´être une référence.