00 min •
Ce docu n'a pas de note Molécule voisine du THC, le CBD ou le cannabidiol se consomme de plus en plus en Suisse et en France. Il proposerait de nombreuses vertus étudiées au travers d’études scientifiques. Toutefois, est-il possible que sa consommation soit détectable à l’issue d’un dépistage salivaire ? Étant donné que le CBD contient un faible pourcentage en THC, sa consommation pourrait bien en rendre un test salivaire positif. Cela vous expose à la possibilité latente qui concerne la limite du taux de détection de 1,5 mg (microgramme) par litre de sang soit dépassée après avoir consommé du CBD. Une personne qui se fait contrôler avec cette valeur est automatiquement considérée comme inapte à la conduite. En Suisse, toute conduite sous l’emprise de stupéfiants est passible de sanction. Les conséquences peuvent aller d’une amende d’ordre au retrait du permis de conduire suivant l’infraction. Quant à l’amende et les frais, cela peut grimper jusqu’à plusieurs milliers de francs. Il est recommandé de faire attention à la quantité de cannabidiol que vous consommez.

Un test positif après la consommation de CBD

La consommation cbd doit se faire de façon raisonnable et contrôlée pour éviter les résultats positifs suite à un test de dépistage salivaire. En effet, le CBD contient des traces de THC. Selon les législations en vigueur, les analyses ne doivent pas dépasser plus de 1%. Par conséquent, en fumant une fleur de CBD, vous vous exposez à un certain risque.

Le cannabidiol est-il une forme de drogue ?

Non, le CBD ou le cannabidiol n’est aucunement une forme de drogue. Cependant, elle possède quelques similarités avec le THC qui est encore considéré comme un stupéfiant. Et pourtant, ces deux molécules sont produites par la même plante : le cannabis. Tout au long de sa croissance, la plante produit en parallèle du CBD et du THC. Un psychoactif très puissant, le THC produit des effets psychotropes sur l’organisme. L’huile de CBD est loin d’être dangereux selon l’OMS. Il produirait plutôt des effets bénéfiques pour le corps en apportant apaisement et relaxation. Néanmoins, en raison de cette origine similaire avec le THC, le cannabidiol fait l’objet d’une légalisation spécifique encadrée par la loi.

Quels sont les bons gestes à adopter avec le CBD, adapté à la conduite ?

Certainement pas, en effet, la consommation du CBD à forte dose peut entraîner un résultat positif lors des tests de dépistage des contrôles routiers. Ainsi, si vous suivez un traitement thérapeutique à base de cannabis légal, soyez particulièrement vigilant quant au taux de THC. Le CBD favorise la somnolence. Et si la substance que vous consommez contient en plus du THC, vous serez sujet à une baisse de la coordination, de la vigilance et un prolongement des temps de réaction, sans oublier les effets sur la vue et l’ouïe.

Quels seraient les bienfaits et les effets secondaires du CBD ?

Découvrez quels seraient les bienfaits du cannabidiol ainsi que ses éventuels inconvénients.

Les avantages parfois attribués au CBD

La molécule de CBD :
  • Aiderait à réduire l’acné, les troubles anxieux, les risques de cancer ;
  • Présenterait des effets anticonvulsifs ;
  • Réduirait les symptômes liés aux troubles de l’alimentation ;
  • Soulagerait les douleurs et les inconforts ;
  • Favoriserait la guérison de certaines pathologies neurologiques telles que l’Alzheimer ou le Parkinson.

Les inconvénients parfois attribués au CBD

Bien qu’il proposerait de nombreux bienfaits pour le corps et le mental, le cannabidiol auraient quelques effets secondaires. Il pourrait :
  • Provoquerait des inconforts digestifs et gastriques ;
  • Favoriserait les maux de tête ;
  • Réduirait l’appétit et la pression artérielle ;
  • Favoriserait l’insomnie ;
  • Conduirait à la sécheresse buccale.