46 min •
Ce docu n'a pas de note Le journaliste britannique Sean Hoare est devenu lanceur d’alerte en dénonçant publiquement le viol systématique de l’intimité de célébrités, ou de simples citoyens, par sa rédaction du journal « News of the World » grâce à des écoutes téléphoniques. Lorsque sa mort survient, le 17 juillet 2011, en plein scandale, elle est immédiatement suspecte. L’empire de presse Murdoch vacille…A l’examen du corps, le 18 juillet, dans sa maison de Watford, la police a conclu à un « décès inexpliqué mais apparemment non suspect ». Il est vrai que connu pour ses problèmes de drogue, Sean Hoare n’était pas un enfant de choeur… Quand il « couvrait » le monde de la nuit, ce dur à cuire commençait sa journée par un breakfast de rock star : Jack Daniel’s et ligne de coke. La vie finit toujours par présenter l’addition ? Pas si sur dans son cas…