43 min •
https://www.dailymotion.com/embed/video/x5gugen En Amazonie péruvienne, les conséquences de la mise en service du Transoceánica sont nombreuses : de plus en plus de personnes convergent désormais vers les berges des fleuves pour y chercher de l’or. Un afflux qui n’est pas sans danger : fin mai 2016, la plus grande partie de la province Madre de Dios a été déclarée zone sinistrée. Ses 50 000 habitants sont en effet menacés d’empoisonnement à cause du mercure employé pour l’extraction aurifère. Pour faire pression sur le gouvernement, les protestataires bloquent parfois la route pendant des jours.