16 min •
Ce docu n'a pas de note Du CNRS de Strasbourg à Kélonia, l’observatoire des tortues marines de La Réunion, Katia Ballorain consacre les travaux de sa thèse à l’étude du comportement alimentaire des tortues vertes fréquentant le littoral réunionnais. Katia va combiner les observations en mer, les prélèvements et l’analyse des algues rouges que broutent les tortues , l’enregistrement des déplacements et des profils de plongées en équipant des tortues de balises Argos , pour les comparer avec les données acquises dans les bassins du pôle scientifique de Kélonia. C’est toute une organisation qui doit se mettre en place, nécessitant l’intervention de chercheurs et d’étudiants de l’I.P.H.C du C.N.R.S de Strasbourg , de Kélonia , de l’Ifremer , du laboratoire E.C.O.M.A.R de l’Université de La Réunion avec le soutien logistique de la Réserve Naturelle Marine de L a Réunion. Ces travaux auront permis de faire progresser les connaissances sur la biologie encore bien mystérieuse de ces reptiles marins vieux de plus de 100 millions d’années.