55 min •
La Bataille d’Angleterre est l’événement décisif de la Seconde Guerre mondiale. Si Hitler avait vaincu dans les airs et envahi la Grande Bretagne, le sort du monde aurait suivi un autre cours. Mais galvanisés par Churchill, les pilotes de la RAF se conduisirent tous en héros et la population fit preuve d’un courage et d’un patriotisme exceptionnels.  » Nous ne nous rendrons jamais  » lance Winston Churchill à la chambre des Communes le 4 juin 1940. Harcelés dans les airs, écrasés sous les bombes, les Anglais ne céderont pas. La RAF avec ses Spitfire et ses Hurricane se bat contre l’aviation de Goering, la redoutable Luftwaffe. Les pilotes britanniques, polonais, français se posent et repartent immédiatement en un ballet incessant. Les Anglais ont dans leur jeu deux atouts majeurs : le réseau radar réparti tout au long des côtes, le 1er au monde, et leur capacité à déchiffrer les messages, grâce à la machine Ultra dérobée aux Allemands. Mais sur le territoire de la Grande-Bretagne, 2 millions de maisons seront détruites et 60 000 civils tués. Pendant ce temps la guerre s’étend. Le 15 juin les combats débutent en Afrique du Nord. Les Japonais attaquent en Birmanie. Le 27 septembre l’Allemagne et l’Italie signent un pacte tripartite avec le Japon. La guerre est maintenant mondiale.