48 min •
Ce docu n'a pas de note
Le 14 avril 1944, Eugène Fiset, lieutenant-gouverneur du Québec, sanctionne la très controversée Loi 17 autorisant le gouvernement à procéder à la nationalisation de la Montreal Light Heat and Power Company. Hydro-Québec, présidée par le fougueux Télesphore-Damien Bouchard, voit enfin le jour ! Les tarifs prohibitifs pratiqués par les richissimes compagnies électriques ont provoqué un véritable débat de société. La nationalisation de cette compagnie montréalaise devient nécessaire et Adélard Godbout, alors premier ministre, demeure intraitable malgré les pressions sur son gouvernement. L’acte courageux, dont la valeur symbolique est encore insoupçonnée, changera à jamais l’avenir économique de la province. Hydro-Québec deviendra une des plus grandes entreprises d’électricité dans le monde. Levier économique de première force, elle sera l’objet d’une grande fierté des Québécois. C’est en ce lieu de travail privilégié que les Canadiens français, peu habitués à contrôler leur économie, découvriront leurs compétences à diriger de grandes entreprises.