50 min •
Après avoir été identifié et interrogé par le chef de la Gestapo Klaus Barbie au Fort Montluc de Lyon, Jean Moulin est transféré à la Gestapo de Paris où il est torturé. Il meurt le 8 juillet 1943 en gare de Metz, dans le train Paris-Berlin qui le conduisait en Allemagne pour y être interrogé. Il est enterré au Père Lachaise. Ces cendres seront transférées du Mémorial de la Déportation au Panthéon le 19 décembre 1964 pour célébrer le vingtième anniversaire de la Libération.