52 min •
Ce docu n'a pas de note

Rien ne prédisposait ce négociant en cognac à devenir l’un des pères fondateurs de l’Europe. Plongée dans la vie romanesque et méconnue de Jean Monnet, homme de l’ombre visionnaire.

La vie de cet artisan majeur de la construction européenne est à peine connue. Né en 1888 en Charente, Jean Monnet n’a pas fait d’études supérieures. Négociant en cognac, il se forme sur le tas à la City de Londres, puis au cours de ses voyages d’affaires. En 1914, ce visionnaire doute des chances de la France de remporter la guerre. Il se rend à Bordeaux, où le gouvernement français s’est exilé, et le persuade de mutualiser les achats des Alliés pour un meilleur ravitaillement. En 1940, il refera le voyage pour convaincre, en vain, les représentants du futur régime de Vichy d’un projet fou, resté lettre morte malgré l’assentiment de Churchill : fusionner le Royaume-Uni et la France pour vaincre l’Allemagne nazie. Sur les décombres de la guerre, l’idée d’une construction européenne qui rendrait les États plus forts et empêcherait la résurgence des nationalismes mûrit en lui. Peu à peu, ce fin négociateur affûte ce qu’on appellera plus tard la « méthode Monnet » : l’art de trouver une solution qui profite à l’ensemble des parties avec ce que cela suppose de renoncements. Doté d’un épais carnet d’adresses, il repère les personnalités influentes, les convertit à sa cause et s’efface pour les laisser défendre ses idées. Prémices de l’Union européenne, le plan Robert Schumann, ministre des Affaires étrangères de 1948 à 1952, qui prévoit de placer sous une autorité commune l’industrie du charbon et de l’acier de six pays européens, est ainsi sorti du cerveau fertile de Jean Monnet.

Optimisme et marche

Constitué d’archives privées en partie inédites et des interventions de Jean-Claude Juncker, l’ex-président de la Commission européenne, de l’ancien ministre allemand Peter Altmaier, du Haut-Commissaire au plan François Bayrou et d’Éric Roussel, le biographe de Monnet, ce documentaire dresse le portrait d’un homme de l’ombre, carburant à la marche à pied et à l’optimisme, et dont la biographie s’avère aussi méconnue que romanesque. Amoureux d’une artiste italienne, à qui il était à l’époque interdit de divorcer, Jean Monnet mit toute son habileté politique dans cet imbroglio privé, convolant avec sa belle à l’issue d’un tour de passe-passe diplomatique. À travers l’âme d’influenceur de Monnet, plus visionnaire que militant, ses combats gagnés ou manqués, ce film éclaire aussi les forces et faiblesses de l’Europe actuelle.

Documentaire de Rüdiger Mörsdorf disponible jusqu’au 30/06/2022.