La Première Guerre mondiale a réduit au silence la masse des militants. Mais ce sont surtout les mesures répressives des grandes démocraties qui, de déportation en exécution, portent un coup au mouvement anarchiste.

Dans cet entre-deux guerres fécond, où le capitalisme enfante ses deux bêtes immondes, stalinisme et fascisme, face à l’hydre totalitaire qui, généralise un peu plus le vol et industrialise la mort, il continue pourtant plus que jamais d’être pour les peuples la seule force de résistance. De Boston à Barcelone et de Tokyo à Paris, l’anarchisme va mener une lutte sur tous les fronts, et c’est finalement en Espagne, au cours d’une guerre qui a surtout des airs de révolution, qu’il va toucher du doigt l’utopie enfin réalisée.

Un documentaire de RAMONET (Tancrède)
© ARTE FRANCE, TEMPS NOIR – 2016