L’héritage est un moment important et délicat dans une vie… C’est d’abord, un moment douloureux avec la perte d’un être cher, mais c’est aussi le moment de la transmission. Si dans les héritages, il est question d’argent, il est aussi souvent question de sentiments… des objets, des souvenirs, des endroits qui nous sont chers… et que l’on tient à préserver, pour transmettre à notre tour à nos enfants…

Transmettre à sa famille un patrimoine qui nous est cher est le désir de tous, mais parfois hériter pour ces proches relève du défi. Que faire quand on vous a légué des biens qu’il vous est difficile d’assumer ? Comment se battre pour les conserver ?

Mais les successions sont aussi synonymes de conflits. En France, chaque année, 80 % des héritages se retrouvent bloqués pour diverses raisons : contestation, ou refus de signatures par les héritiers. Le phénomène en forte recrudescence est celui de la spoliation d’héritage ou le détournement d’héritage par l’un des enfants, généralement celui plus proche de ses parents. Dans ce cas peut s’engager une guerre entre avocats.

Une succession bloquée peut engendrer d’autres problèmes : les bâtiments sont abandonnés et se détériorent… des problèmes d’argent apparaissent dans le même temps…

Il y a aussi ces personnes qui décèdent sans enfants ni héritiers directs. Un grand-oncle, un cousin… Son patrimoine revient à quelqu’un. Mais s’il s’agit d’un parent éloigné, l’héritier ne le connait parfois même pas. Dans ce cas, des généalogistes successoraux sont nommés par les notaires pour retrouver celui qui va recevoir ce à quoi il ne s’attendait même pas.

Un documentaire de FREDERIC GUIRO