09 min •
Ce docu n'a pas de note A Dubaï on construit une tour en 3 fois moins de temps qu’en Europe. Une performance ? Pas vraiment. Juste de l’exploitation à outrance. Là-bas, les ouvriers travaillent 12h par jour, 6 jours sur 7, sous le cagnard, pour un salaire de misère. Ils sont 4 millions et demi de travailleurs étrangers, corvéables à merci – soit la moitié de la population – à être entassés comme des bêtes, dans des camps, à la périphérie de la ville. Seule distraction : un concours de chant réservé aux cités dortoirs. Une fois par an, ils viennent de tous les Emirats pour s’affronter et remporter 35 fois leur salaire, une fortune.