24 min •
Ce docu n'a pas de note

Cuba est une étrange petite île.  Ravagée par une crise économique sans précédent, abandonnée des touristes qui assuraient sa survie, sous-équipée et isolée par un blocus aussi vieux que sa révolution, Cuba a réussi à maîtriser la Covid et en prime, à fournir au reste du monde une assistance médicale.

Depuis 2020 en effet l’île a envoyé environ 3 000 professionnels de santé en mission temporaire dans 42 pays, dont le Mexique, la principauté d’Andorre, l’Afrique du Sud, l’Italie, Koweit ou la France pour assister et renforcer leurs équipes médicales.  Cette politique de coopération est un des points forts de la diplomatie cubaine depuis plus de 50 ans. Voulue par Fidel Castro, elle fait toujours la fierté de ses successeurs. Mais elle fait aussi grincer quelques dents…  Ses détracteurs constatent que ces missions facturées aux Etats hôtes sontdevenues le poste le plus important du commerce extérieur cubain (dix milliards de dollars en 2019, selon l’Organisation Mondiale du Commerce), et que l’Etat ne lésine pas sur les pressions idéologiques pour obtenir l’appui enthousiaste, obligatoire et quasiment bénévole des médecins. Théoriquement, les bénéfices qu’il en retire devraient profiter aux patients cubains, ce qui est loin d’être le cas.

Notre équipe a pu s’immerger quelques jours dans cette belle mécanique de communication : humanisme révolutionnaire d’un côté, contrôles permanents et pragmatisme calculateur de l’autre. Cuba est décidément toujours une étrange petite île…

Reportage d’Annabel Lecouffe-Robaglia disponible jusqu’au 26/03/2025.