42 min •
Dès l’ouverture de la saison de la pêche en octobre, les pêcheurs se mettent en route en amont de l’Amazone, au Brésil. Installés dans des canoës vacillants et munis de harpons, ils partent à la chasse de l’arapaïma, un poisson qui peut atteindre 3 mètres de long et peser jusqu’à 200 kilos. L’espèce, qui a traversé des millions d’années d’évolution sans changement notable, est menacée d’extinction et a déjà disparu dans une grande partie du Brésil. Dans les quelque 300 lacs de la réserve naturelle de Piagaçu-Purus, on dénombrerait environ 20 000 spécimens, grâce à Irailton Bastos da Silva, un ancien pêcheur clandestin qui milite pour la protection de ces poissons géants de l’Amazonie