51 min •
Ce docu n'a pas de note
Ils veillent sur nous 24 heures sur 24. Toujours en alerte. Médecins, volontaires, ils ont choisi de travailler dans l’urgence. Ce sont les anges gardiens de Paris. Les standards du 15 et du 18 crépitent sans arrêt : plus de 10 000 appels par jour. Des accidents, pour la plupart, mais aussi des malaises et des dépressions nerveuses. En février 2004, une seule personne, une femme dépressive, a appelé le 18 plus de 400 fois pour tenter de trouver un peu de réconfort. Les hommes des urgences ne sont pas là pour ça. Leur vocation, c’est le secours aux victimes. Créés au début des années 70, les urgences pompiers et SAMU quadrillent la capitale d’une façon quasiment militaire. Leur objectif : intervenir en moins de 10 minutes après un appel en urgence. Aujourd’hui, ils sont 150 médecins, hommes et femmes, répartis dans les casernes de pompiers et dans les hôpitaux. Enfants tombés d’une fenêtre, détresses respiratoires, accidents de la route, asphyxiés, grands brûlés, tentatives de suicides, malaises en tout genre, ces sauveteurs du quotidien totalisent plus de 20 000 interventions par an. Notre reportage montre, au quotidien, la vie de ces médecins pas comme les autres, qui ont choisi l’urgence et la proximité. Une médecine qui reflète également les maux dont souffre notre société et qu’ils sont les premiers à soigner. Toujours au service de la population. Un documentaire de Christophe Fonseca.